Ecole Lamastre

Il y a quelques semaines ont débuté les travaux de la chaufferie au bois et du réseau de chaleur communal du groupe scolaire de Lamastre.

Avec ce projet, la commune de Lamastre souhaite poursuivre son engagement en faveur de la transition énergétique et montrer l’exemple. Elle a prévu de se doter d’un réseau de chaleur au bois qui alimentera le groupe scolaire de la rue Jules Ferry, la crèche intercommunale, un local associatif et des logements communaux. Ce futur équipement utilisera une énergie 100% renouvelable qui permettra à la commune de remplacer la chaudière fioul du groupe scolaire, les chaudières individuelles gaz des logements et les convecteurs électriques de la crèche et du local de la fanfare.

Les travaux qui débutent consistent en

- la mise en place de 2 chaudières FROLING fonctionnant aux granulés de bois d’une puissance unitaire de 100 KW ;

- la création d’un silo de stockage;

- la création d’un réseau de chaleur enterré d’une longueur de 10 mètres entre l’école élémentaire et la crèche intercommunale;

- le remplacement des convecteurs électriques à la crèche et au local de la fanfare par des radiateurs qui seront couplés au réseau de chaleur au bois.

Afin de diminuer les consommations d’énergie et réduire considérablement son impact carbone, d’importants travaux d’isolation et remplacement des fenêtres vont être engagés parallèlement sur les bâtiments qui seront raccordés au réseau de chaleur au bois. La commune espère ainsi réduire de près de 56% sa consommation en énergie.

D’un point de vue environnemental, ce projet permettra à la commune de diminuer ses émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’ordre de 127 tonnes de CO2.

La mise en service de cet équipement est prévue pour l’automne prochain.

Le SDE 07 maître d’ouvrage délégué

Pour la réalisation de cette opération, la commune de Lamastre a confié au Syndicat Départemental d’Energies de l’Ardèche (SDE 07) une mission de maîtrise d’ouvrage déléguée. Dans ce cadre, le SDE 07 accompagne la commune dans le montage de l’opération et passe les marchés correspondants avec des entreprises qualifiées.

Des entreprises régionales

La maîtrise d’œuvre est assurée par le CABINET COSTE basé à Valence. Les travaux sont quant à eux assurés par l’entreprise DALKIA.

Des financements publics conséquents

Ce projet d’investissement en faveur de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables devrait pouvoir bénéficier d’un soutien financier important des pouvoirs publics, à hauteur de 80% de l’enveloppe : Région Auvergne Rhône-Alpes (Appel à projets bois énergie et Bonus Relance), Département de l’Ardèche (dispositif Contrat d’objectifs ENR MDE, Fonds Chaleur de l’ADEME et Pass Territoire).